Jean-Pierre Chenu, maire sortant d'Aime-La Plagne.        Réponse à Vivre en Tarentaise

 

 

1. Quelles actions comptez-vous engager pour la préservation des espaces naturels encore peu aménagés ?

 

 Les espaces naturels réservés ont été inscrits au PLU. II n'est pas dans notre intention de sacrifier à la course aux m², mais notre véritable question est: Comment rénover les hébergements sous utilisés en station (lits froids) pour lesquels personne à ce jour n'a de solution.

Nous souhaitons un développement touristique raisonnable et garder une vallée ou tourisme et agriculture cohabitent.

Nous travaillons de concert avec la Communauté de Communes sur des plans de défrichage pour valoriser des terres agricoles, un plan d'irrigation et un projet de valorisation des vignes.

 

 

2. Etes vous prêts à fixer un objectif  " zéro pesticides"  pour I'entretien des espaces verts?

 

 Nous avons depuis quelques années atteint cet objectif.

 

 

3. Quelles sont vos propositions pour maîtriser I'artificialisation des sols et le mitage de I'espace ? Etes-vous favorable à I'élaboration d'un SCOT en Tarentaise ?

 

 Les projets de lotissement en cours (Chaudannes à Aime et Champ de la Tuerne à Tessens) vont dans le sens d'un habitat regroupé et mixant habitat collectif et individuel. IL est évident qu'il faille regrouper au mieux les hébergements mais il faut aussi garder des possibilités pour les familles souhaitant un habitat individuel.

Quant au SCOT, il n'a pas reçu un assentiment des élus de Tarentaise, cela nécessitera des discussions et de nouveaux dé- bats au sein de l' Assemblée Tarentaise-Vanoise.

 

 

4. Que pensez- vous faire pour encourager I'habitat collectif ?

 

L'opération immobilière de la Frasse (60 logements) et des Ambrunes (40 logements) sont exclusivement réalisées en collectif. L'avenir serait de poursuivre dans ce sens, notamment en Centre-ville en réhabilitant les immeubles inoccupés.

 

 

5. Quelles mesures souhaitez vous adopter pour maîtriser la consommation d'eau et améliorer le traitement des eaux usées ?

 

 Le traitement des eaux usées est en cours de mise aux normes. Le projet de la future station d'épuration qui doit s'achever en 2010 intègre le traitement biologique.

 

 

6. Envisagez vous de limiter I'affichage publicitaire ?

 

OUI

 

 

7. Que proposez-vous pour encourager la filière biologique et l'approvisionnement local (fromage, viande,..) dans les repas servis par les organismes municipaux ou subventionnés (cantine scolaire, maison de retraite, service de repas à domicile?...) ?

 

 La nouvelle coopérative fromagère de Aime, récemment inaugurée intègre le traitement biologique dans la fabrication de Beaufort. Les repas servis tant à la cantine scolaire, qu'à la maison de retraite et par l'ADMR sont fabriqués par une société spécialisée de la Région Lyonnaise.

II est regrettable que les coûts de revient soient moins élevés que par des repas fabriqués localement qui pourraient intégrer plus facilement de la production locale.

 

8. Vous engagez vous a faire réaliser un bilan énergétique des bâtiments municipaux et de publier les résultats a la population?

 

OUI

 

 

9. Avez-vous déjà des propositions à faire pour réduire la consommation de ces bâtiments ?

 

OUI, Chauffage mixte Bois et Fuel; solaire selon les immeubles et les contraintes architecturales.

 

 

10. Demanderez-vous à la Communauté de Communes de revoir à la hausse ses objectifs en matière de tri et de recyclage pour atteindre 50% dans 5 ans et 80% dans 10 ans ?

 

 OUI

 

 

11. Etes-vous prêt à encourager le co-voiturage par I'aménagement de parkings-relais et une signalétique appropriée ? Participerez-vous à la mise en place d'un réseau de transports en commun en Tarentaise?

 

OUI pour le co-voiturage, nous participons déjà à la mise en place d'un bus pour permettre aux habitants et estivants de Longefoy-Montalbert de se rendre sur le marché le Jeudi matin. Nous participerons volontiers à une réflexion "Vallée" sur le transport en commun. C'est une hypothèse que nous avons déjà évoquée avec la Commune de Macôt pour la mise en place d'une

liaison station-vallée.

 

 

12. Etes-vous prêt à fixer à la police municipale I'objectif (et les moyens humains) de faire appliquer la loi sur la circulation des véhicules à moteurs dans les espaces naturels ?

 

OUI, mais sans augmentation d'effectif dans l'immédiat.