Damien PERRY

ARC 1800

73700 Bourg-Saint-Maurice            à  Vivre en Tarentaise

 

 

Les Arcs, le 22 février 2008,

 

Monsieur le Président,

 

J’ai bien reçu votre courrier et vous en remercie. Avant de répondre aux 12 questions que vous nous posez à tous, permettez-moi de souligner ce qui me paraît également très important et que nous portons avec force au sein de notre liste « oser l’avenir ».

 

Nous nous engageons à interdire la circulation automobile dans la vallée d’Arc 2000 et l’accès, par ce moyen, au restaurant d’altitude « le Chalet de l’Arc » et à la retenue collinéaire de l’Adrêt des Tuffes (excepté pour les personnes à mobilité réduite).

 

Nous allons réfléchir à un système de déplacement propre (véhicule électrique, calèche / traineau – à voir avec Mr FILLIETROZ, entre autres).

 

Nous demanderons à la S.M.A. de réhabiliter les nombreux « talus cicatrisés » de cette vallée et de nous accompagner dans un plan de reboisement sur le site même d’ARC 2000 et des environs pour commencer à compenser l’arrachage massif des Arolles (1950/télésiège).

 

Nous allons entreprendre de répertorier les arbres « remarquables » de la Commune et nous les protégerons par Arrêté Municipal.

 

Nous proposerons aux copropriétés concernées de prendre en gestion leurs forêts afin de gérer les abattages et le repeuplement régulier.

 

Nous nous engagerons à prendre en compte le développement durable et la protection de l’environnement sur chacun de nos projets.

 

Revenons-en au questionnaire :

 

 

 

Ä 1- Quelles actions comptez-vous engager pour la préservation des espaces naturels encore peu aménagés?

 

1/ interdire formellement l’accès aux véhicules à moteur – organisation d’une table ronde (j’avais l’intention de la faire en 2004, mais le Maire me l’avait fortement « déconseillé ») avec les pratiquants moto, quad, VTT, les associations, les villages, les forces de l’ordre, les chasseurs, les pêcheurs … afin d’établir une Charte de bonne conduite. Dans cette Charte certains endroits seront interdits à ces pratiques, d’autres seront ouverts. Voici quelques exemples ou la pratique serait complètement interdite : 5 lacs, la vallée d’ARC 2000, les prés bordant le plan de pêche, la vallée des Glaciers. Nous proposerons également un classement en ZAP de la grande partie des Marais qui ne serait pas constructible, le cas échéant. Toujours dans le secteur des Marais, nous nous engagerons clairement à mettre en œuvre une politique de renouvellement de la Peupleraie et de sa protection ; à convaincre, même si nous savons que cela sera difficile, E.D.F. de curer le bassin de compensation de MONTRIGON.

 

 

Ä 2- Etes vous prêt à fixer un objectif "zéro pesticides" pour l'entretien des espaces verts ?

 

2/ je suis prêt à étudier la mise en place de cet objectif « zéro pesticide » bien que je ne sache pas si à notre échelle, cela soit possible de l’atteindre et dans quels délais.

 

 

Ä 3- Quelles sont vos propositions pour maîtriser l'artificialisation des sols et le mitage de l'espace?

 

3/ Nous préconiserons systématiquement la création de bassins d’orage, ainsi que sur les sites des Arcs, des bacs de décantation à leur sortie afin de filtrer naturellement les polluants présents dans et sur les bitumes nous privilégierons également l’entretien des fossés en herbes à des fins de filtrage. Concernant le mitage et à ma connaissance, le PLU va dans le sens de la prolifération et l’Etat aussi – il nous faudra étudier très précisément ce dossier.

 

 

Ä 4- Que pensez-vous faire pour encourager l’habitat collectif ?

 

4/ Nous proposerons une véritable politique du logement. Il y a à peu près 300 demandes de logement en souffrance sur Bourg-Saint-Maurice. Nous proposerons donc systématiquement des baux emphythéotiques pour toute opération immobilière nouvelle. La Commune ne vendra plus son foncier afin d’en garantir la destination (résidence principale) et d’empêcher, autant que faire se peut, la spéculation. Nous favoriserons l’installation de nos jeunes et des familles.

 

 

Ä 5- Quelles mesures souhaitez vous adopter pour maîtriser la consommation d'eau et améliorer le traitement des eaux usées ?

 

5/ Nous mettrons en place 2 mesures pour mieux maîtriser la consommation d’eau : recherche de fuites sur les réseaux et fixation d’un premier objectif de rendement à 85% (nous sommes actuellement à un rendement d’à peu près 75%) – limitation de l’usage de l’eau pour l’arrosage, le nettoyage des voiries et l’alimentation des bassins publics (mise en place de limiteurs pour une meilleure régulation du débit) et pour ce qui concerne les eaux usées, nous presserons la fin des travaux de la station d’épuration et dans le cadre de la gestion des boues issues de la station d’épuration, nous associerons le gestionnaire des remontées mécaniques pour l’utilisation des boues après compostage pour l’amendement des sols sur le domaine skiable.

 

 

Ä 6- Envisagez vous de limiter l'affichage publicitaire?

 

6/ Oui, 3 fois oui, et  nous créerons des Chartes, notamment en station ou c’est la « jungle ».

 

 

Ä 8- Vous engagez-vous à faire réaliser un bilan énergétique pour toutes les installations et bâtiments municipaux et à communiquer ses résultats à la population ?

 

8/ OUI – nous déplorons les dépenses inutiles – l’éclairage public allumé en toute saison, les bâtiments non isolés, véritables passoires à énergie qui nous coûte cher. Une étude sera lancée, mais la baisse de ces gaspillages, passera forcément par l’investissement donc tout ne pourra pas se faire dans l’urgence, même si c’est urgent !

 

 

Ä 9- Avez-vous déjà des propositions à faire pour réduire la consommation de ces installations et bâtiments?

 

9/ OUI – un exemple aux Arcs : nous prévoyons la construction d’un nouveau bâtiment regroupant tous les services administratifs + gendarmerie + pompiers … ce bâtiment sera aux normes et nous permettra d’économiser beaucoup par rapport à l’éxistant (mairie annexe)

 

 

Ä 10- Demanderez-vous au SIVOM de revoir à la hausse ses objectifs en matière de tri et de recyclage des déchets pour atteindre 50% dans 5 ans et 80% dans 10 ans ?

 

10/ Il nous faudra d’abord obtenir le concours des partenaires sur les sites (syndics de copropriétés, hôtels, restaurants…) les informer encore et encore ; et les sanctionner par de lourdes amendes quand ils récidiveront. Il nous faudra également inciter les populations à utiliser plus et mieux les dechetteries gratuites. Nous proposerons à la Communauté de Communes de mettre en place une carte pour les « gros faiseurs » (artisans) en supprimant les tickets pour faciliter les dépôts. Nous proposerons également le réaménagement des horaires.

 

 

Ä 11- Etes-vous prêt à encourager concrètement le co-voiturage par l’aménagement de parkings-relais et une signalétique appropriée? Participerez vous activement  à la mise en place d’un réseau de transports en commun en Tarentaise ?

 

 

11/ OUI, c’est déjà engagé par la Communauté de Communes et c’est à poursuivre

 

 

Ä 12- Etes-vous prêt à fixer à la police municipale l’objectif (et les moyens humains) de faire appliquer la loi sur la circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels ?

 

 

12/ OUI, mais après ma proposition de table ronde (question n°1)

 

 

 

J’espère avoir répondu à vos questions et à vos attentes. Ce questionnaire est utile, même s’il ne se veut pas exhaustif, en tout cas vous aurez bien compris que tous ces problèmes me tiennent à cœur.

 

Nous aurons du travail et cela ne sera certainement pas toujours facile, mais je suis entouré de co-listiers pour qui tout cela a beaucoup d’importance.

 

Dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie d’accepter, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

 

Damien PERRY.