à Monsieur le Préfet de la Savoie,    le 25 juin 2008

 

Aménagement d'un refuge au lieu-dit La Traie, commune des Allues.

 

 

Monsieur le Préfet,

 

 

Nous avons pris connaissance du projet d'aménagement d'un refuge destiné à une clientèle de luxe au lieu-dit La Traie, dans la commune des Allues. Ce projet doit passer en commission UTN lors de la séance de la Commission des Sites du 24 juin 2008.

 

    Ce projet consiste dans la transformation d'un ancien chalet d'alpage et surtout dans la création d'un nouveau bâtiment dans le but d'héberger et de servir des repas à du public hiver comme été.

 

    Ce lieu comprend déjà un refuge dont le fonctionnement modeste convient bien au caractère agreste de ce hameau composé d'une dizaine de chalets typiques.

 

    Le nouveau bâtiment projeté, de 175 m² SHON, 17m sur 8m, équipés de nombreuses baies, et dont la ligne de faite est perpendiculaire à celle du bâtiment ancien qu'il complétera, et aussi aux autres chalets, dépréciera grandement la valeur patrimoniale du hameau, implanté dans un des plus beaux alpages de la vallée.

 

    Il est indiqué dans le document à disposition du public, de façon assez contradictoire, qu'une piste forestière et pastorale est praticable aux véhicules tous-terrains et aux VTT (page 22), puis, page 41, que le refuge sera accessible aux handicapés par cette même piste mais que celle-ci, n'étant pas ouverte à la circulation publique, ne sera pas utilisée pour l'accès au refuge par des engins motorisés, en-dehors des transports autorisés (livraisons, travaux, secours), et qu'en aucun cas les gérants ne pourront utiliser des engins à moteur pour acheminer la clientèle.

 

    La présence d'un équipement commercial de cette importance (40 couverts, 13 couchages) est incompatible avec ce site relativement bien préservé jusqu'ici. Les travaux nécessaires, les livraisons, les déplacements du personnel, feront perdre toute sa valeur paysagère à La Traie, très fréquentée été comme hiver par les promeneurs en raison de son calme et de son panorama magnifique.

 

    La faune sauvage, encore très présente dans cette partie de la vallée, souffrirait elle aussi des dérangements accrus par cette installation.

 

    D'autre part, nous savons par expérience que la tentation est grande d'acheminer des clients par 4x4 ou motoneiges et que chaque année des restaurateurs y succombent.

 

    La clientèle aisée visée par les demandeurs a amplement de quoi satisfaire ses besoins touristiques dans la station de Méribel et son domaine skiable et nous pensons qu'il ne faut pas pour cela sacrifier le site de La Traie.

 

    C'est pourquoi nous vous demandons de ne pas accorder un avis favorable à cette demande.

 

    Dans l'espoir que nos objections seront entendues de façon positive, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

 

 

Pour Vivre en Tarentaise, le président, Alain Machet.

 

 

Copies à:      -  M. le Président de la Commission Départementale des Sites,

-         M. le Directeur Régional de l'Environnement.

 

La Commission Départementale des sites, formation UTN, réunie le 24 juin 2008, a voté, malgré l'opposition de plusieurs représentants des associations de protection de la nature et  de quelques autres, pour ce projet qui banalisera l'un des derniers sites à haute valeur naturelle et patrimoniale de la Vallée des Allues.

    C'est peut-être, malheureusement, le premier pas vers un équipement "touristique" dégradant de ce site de la Traie. Des travaux auraient déjà commencé.