VIVRE EN TARENTAISE

le 17 mars 2005

 

 

Communiqué de presse

 

 

Les médias relatent aujourd'hui qu'un personnage important aurait réservé à son seul usage, pendant trois semaines, plusieurs pistes de ski de Courchevel.

 

Comme il ne désire pas emprunter les remontées mécaniques avec les usagers ordinaires, ses retours au sommet des pistes seraient assurées par moto-neige.

 

Comme ce personnage sera accompagné de moniteurs et de son équipe de sécurité, ce ne sera pas une mais de nombreuses motos-neige qui sillonneront la montagne.

 

L'article L362-3 du Code de l'Environnement interdit l'utilisation à des fins de loisirs l'utilisation d'engins motorisés conçus pour la progression sur neige, sauf sur des terrains ouverts à cette fin et soumis aux dispositions de l'article L.442.1 du Code de l'Urbanisme.

 

Un tel terrain existe à Courchevel mais il ne correspond pas aux pistes en question. De plus la convention passée avec les exploitants exclue son utilisation pendant l'ouverture des pistes de ski.

 

Le non respect de cette réglementation a entraîné de nombreuses condamnations.

 

La loi n'est-elle pas la même pour tout le monde?

Les privilèges de l'argent pourraient-ils déroger au principe d'égalité inscrit dans la constitution et dans la devise de notre république?

 

 

Pour Vivre en Tarentaise, le secrétaire,  René PINCK.