Vivre en Tarentaise,                                                   Moûtiers, le 28 novembre 2003.

 

Projet de déviation des Boisses, commune de Tignes.

 

               Madame la Sous-Préfète,

 

               Des habitants adhérents de notre association nous informent du projet de déviation de leur village des Boisses dont l’objectif est d’éviter les avalanches sur la partie haute de la route et de permettre aux 3190 véhicutes/jour en période hivernale de se rendre plus confortablement sur leur lieu de vacances.

 

               En nous rendant sur place nous avons pu relever tout l’intérêt d’une telle déviation  et constater les problèmes posés par les différentes solutions possibles :

 

               Deux tracés possibles ont fait l’objet d’avant-projet sommaire, chacun ayant des avantages techniques propres. Toutefois il nous paraît important de privilégier la sécurité et la qualité de vie des habitants.

 

               La solution qui épargnerait le plateau et l’aire de loisirs en se rapprochant du lac semble réunir tous les avantages, cela éviterait d’isoler des habitations tout en épargnant l’aire de loisirs enfants. La brochure éditée par le Conseil Général intitulée « protection contre les avalanches des Boisses » confirme notre vision du problème en qualifiant ce tracé  « intéressant par rapport aux habitations » mais conclut « il oblige un remblai de 10 m de hauteur en bordure du rivage avec un risque d’instabilité évident ».

 

               Nous ne pouvons pas accepter cet argument dans l’état actuel des prouesses réalisées par les techniques modernes. La déviation de Centron envisage des remblais d’une hauteur et d’une ampleur plus importante. Mais pour obtenir une garantie de stabilité, il faut utiliser des matériaux d’excellente qualité.

 

               Lors de la dernière réunion du Comité Consultatif de la « Réserve Naturelle de la Grande Sassière », les services de la DDE ont présenté le projet de tunnel remplaçant celui de la Madone et de la Fenêtre (accès à Val d’Isère), et fait état de la grande qualité des matériaux qui sortiront de cette galerie. Ces déblais sont destinés pour les 2/3 à la déviation de Centron et 1/3 pour celle de Tignes  nous a-t-on précisé.

 

               Les matériaux de qualité permettant un remblai stable de 10 m semblent donc tout trouvés. Il reste à coordonner les deux chantiers pour optimiser le coût d’une telle opération et à prévoir une finition paysagère de ces remblais, excellents, mais d’un aspect très minéral.

 

               Pour conclure, un tel projet lourd de conséquence pour un village, doit reposer sur une meilleure collaboration avec les populations concernées et privilégier la sécurité et la qualité de vie des habitants résidant sur les lieux de façon permanente.

 

               Nous restons tout disposé à rencontrer les responsables de ce projet pour discuter et appréhender les problèmes et les enjeux des différentes solutions.

 

               Recevez, Madame la Sous-Préfète, l’expression de nos meilleurs sentiments.

 

Le président, Alain Machet

 

 

Copies à :

Maire de Tignes,

Conseil général (service route),

DDE Chambéry,

DDE subdivision équipement de Bourg Saint Maurice