Vivre en Tarentaise

Association agréée pour la protection de la nature

Le Villaret 73550 Les Allues                                                                                      le 14.10.2004

 

 

à Monsieur le Préfet de la Savoie.

 

 

 

Objet : délestage de Bourg Saint Maurice.

 

 

 

                   Monsieur le Préfet,

 

         Nous avons pris connaissance des rapports rédigés par la commission d’enquête relative au projet de délestage de Bourg Saint Maurice.

         Nous ne comprenons pas qu’un avis favorable ait pu être émis au sujet de l’aspect environnemental du dossier. Lorsqu’une route à forte circulation longe une rivière ou un plan d’eau, il paraît évident que le caractère du site est atteint et que les risques de pollution du milieu aquatique sont multiples.

         Nous constatons que les trois commissaires sont réservés sur le choix de l’itinéraire retenu. Ils relèvent que de nombreuses personnes contestent sa pertinence. Un avis favorable a malgré tout été émis, mais assorti de recommandations…..

         Enfin, un avis défavorable a été rendu concernant la modification du PLU de Bourg Saint Maurice.

 

 

         Par ailleurs, la presse vient de révéler que différents partenaires envisagent de réaliser une usine de mise en bouteilles d’eau minérale et un centre de remise en forme en aval de Bourg Saint Maurice. Un transport par le rail est évoqué. Mais, il est permis de penser que ces aménagements risquent d’avoir un impact important sur la circulation routière au niveau du pont des Raves. Il n’est pas impossible que des voies nouvelles soient envisagées dans ce secteur.

 

         Aussi, nous nous permettons de suggérer un report de décision concernant l’ensemble du dossier. Ce délai permettrait de réexaminer d’une part l’opportunité du projet et d’autre part les différentes variantes. La commission a relevé l’opposition assez vive qui s’est manifestée à l’encontre du dossier proposé. Nous proposons qu’une rencontre soit organisée entre les responsables du projet, les administrations concernées et les associations qui se sont exprimées.

 

         En espérant que notre souhait pourra être pris en compte, nous vous adressons, Monsieur le Préfet nos salutations les plus respectueuses.

 

         Au nom de l’association le président Alain Machet.