Vivre en Tarentaise au travail : débroussaillage du sentier Bonconseil-Le Parchet ( Bellentre- Les Chapelles).

 

 

Rien de tel qu’une ballade à pied pour garder la forme ! La Tarentaise ne manque pas d’itinéraires prestigieux ou spectaculaires. Bien au contraire. Mais, ils sont le plus souvent situés en altitude et deviennent rapidement impraticables dès que la neige fait son apparition. Le marcheur sort alors en principe ses raquettes ou ses skis de randonnée.

 

Cependant, pour différentes raisons (manque de temps ou de technique, absence d’entraînement…) il existe un public à la recherche de sentiers en boucles praticables en famille et toute l’année. L’adret de Tarentaise, du fait de son ensoleillement,  se prête bien  toute l’année à de courtes randonnées à pied permettant de profiter du soleil et de découvrir différents villages sympathiques.

 

         L’association Vivre en Tarentaise s’était proposée, samedi 11 juin, de nettoyer un vieux chemin reliant le village de Bonconseil (Bellentre) à celui du Parchet (Les Chapelles). Faute d’entretien, la voie était complètement occupée par des épineux sur de longues portions. Grâce à un petit groupe d’adhérents décidés à jouer du sécateur et de la scie, l’itinéraire est désormais praticable en short ! La masse de végétaux rassemblée en bordure du chemin témoigne de l’ampleur du travail effectué en quelques heures.

 

Cette montée permet de jouir d’une vue dégagée sur le Mont Pourri et  Bellecôte. Elle peut agréablement être complétée en poursuivant sur les hameaux de Fendaille (Chemin) puis Villarivon (500m de bitume).

De ce dernier village un autre sentier permet de redescendre vers Bonconseil en passant par les masures des Rotes. Sur cet itinéraire, praticable en  deux heures environ, vous aurez sans doute l’occasion d’observer quelques rapaces, voire de débusquer un chevreuil ou un cerf. Cette boucle mériterait sans doute d’être quelque peu balisée pour faciliter son parcours. Vivre en Tarentaise, un jour prochain, en collaboration avec les collectivités pourra peut être s’en charger.

 

Cette opération, clôturée par un casse croûte convivial, a permis à tous les participants de passer un moment agréable tout en contribuant à l’entretien du patrimoine de la vallée.

Si les volontaires sont suffisamment nombreux, Vivre en Tarentaise renouvellera cette opération en d’autres lieux. L’association présente ses regrets aux quelques personnes qui arrivées un peu en retard n’ont pas pu participer à cette opération.