Vivre en Tarentaise                                                                                                        le 11 juin 2005.

 

Club Alpin Français Moutiers Haute Tarentaise

 

 

A Monsieur le Préfet de la Savoie.

 

 

 

Objet : autorisation UTN de Sainte Foy Tarentaise.

 

 

 

                        Monsieur le Préfet,

 

            Nous avons bien reçu votre courrier concernant la réflexion en cours au sujet de la protection du vallon du Clou sur la commune de Sainte Foy Tarentaise. Nous avons pris note de la volonté de l’Etat sur ce dossier et nous nous en félicitons.

            Cependant, l’expérience montre que les constructions de remontées mécaniques ou de nouveaux bâtiments se réalisent toujours plus rapidement que les mesures de protection. Par exemple, la création de la réserve naturelle des Hauts de Villaroger n’a pu être effective que plusieurs années après la mise en place du téléphérique de l’Aiguille Rouge. Aujourd’hui encore, des élus et des aménageurs contestent le bien fondé de cette mesure. Entre la pose des pylônes et la mise en réserve, les moniteurs et guides des Arcs ont largement exploité les possibilités nouvelles de ski hors piste. Ce décalage et les habitudes prises, ont créé par la suite de grosses difficultés pour faire admettre une réglementation protégeant l’avifaune en particulier.

            Dans le cas de Sainte Foy, on peut craindre de retrouver en partie ces difficultés quand il s’agira de préserver le petit tétras dans le pourtour de l’arête de la Marquise : statut de la forêt de protection de Grand Folliet. De la même façon, la nécessité de préserver l’intégrité du vallon du Clou n’est pas forcément admise localement.

            C’est pourquoi, nous plaidons pour que les textes autorisant une nouvelle étape de fonctionnement soient accompagnés simultanément de mesures protégeant l’avifaune et le vallon du clou dans sa totalité.

 

            En espérant pouvoir compter sur votre compréhension, nous vous prions, Monsieur le Préfet, de croire à l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

 

   Au nom de Vivre en Tarentaise :                             Au nom du Club Alpin Français (MHT)

       Le président Alain Machet.                                 Le vice Président  André Fourmaintraux