Vivre en Tarentaise, le 8.01.2010

 

A Monsieur Eric Laruaz, Directeur de l’Assemblée de Pays Tarentaise-Vanoise (APTV)

 

Objet : Fonctionnement de la commission PPT (Plan Pastoral de Territoire)

 

Monsieur le Directeur,

 

       Nous avons  participé avec plaisir et intérêt comme souvent au dernier comité de pilotage PPT. Mais, à la réflexion, nous nous  interrogeons  sur l’intérêt de notre présence au sein de cette commission. Le nombre important d’agriculteurs et d’élus directement intéressés par les travaux envisagés fait que  la prise en compte des remarques que nous avons  pu formuler apparaît comme très hypothétique.

 

       Par ailleurs, l’examen préalable de chaque dossier par un « comité technique » semble transformer de fait le comité de pilotage en chambre d’enregistrement.

 

       Nous tenons donc à réaffirmer l’attachement de notre association à une agriculture respectueuse des paysages et du patrimoine. C’est pourquoi nous nous  permettons d’insister de nouveau sur :

 

-       La nécessité de ré-engazonner au moins la partie terminale des pistes d’alpage existantes ou à venir.

 

-La qualité architecturale  des bâtiments que l’on rénove dans nos montagnes. Beaucoup d’opérations bénéficient d’un taux de subvention très élevé (jusqu’à 100%). Dans ces conditions, il ne nous semble pas exagéré de proposer que l’on remettre des lauzes sur ces bâtiments et que l’on rénove les façades avec les matériaux traditionnels.

 

-Les abords de nombreux bâtiments méritent un sérieux nettoyage : tôles rouillées, bidons, tuyaux, épaves…Est-ce là le paysage que l’on souhaite montrer à nos visiteurs ?

 

- Certains agriculteurs abusent de la présence d’engins motorisés en montagne. Ils ne doivent pas oublier que ce matériel, parfois en surnombre, dénature nos paysages et fait fuir le randonneur qui dans ces conditions ne risque pas d’acheter du Beaufort…

 

- Différents travaux de desserte en eau sont envisagés. Au-delà du respect indispensable des milieux aquatiques sensibles, une remise en état soignée des terrains devrait s’imposer après réalisation. Un suivi sur plusieurs années paraît nécessaire.

 

Notre association est persuadée que notre vallée doit s’engager dans une reconquête de la qualité de ses paysages et de son patrimoine bâti. Les réflexions qui s’engagent autour du « SCOT » pourraient retenir cette idée, mais en attendant il serait dommage que le PPT ne permette pas d’aller dans cette direction.

 

En espérant que ces remarques pourront être prises en compte nous profitons, Monsieur le Directeur, de l’occasion de ce courrier pour transmettre nos vœux de santé et bonheur pour cette nouvelle année qui commence.

 

Au nom de l’association : le président, Alain Machet.