VIVRE EN TARENTAISE

le 8 avril 2005

à

Monsieur le Doyen des Juges d'Instruction

73208 ALBERTVILLE

 

Objet: Observations sur dessaisissement.

 

Affaire:  Pollution par l’incinérateur de Gilly.

 

 

Monsieur le Doyen,

 

Contestant une décision éventuelle de dessaisissement, nous avons l'honneur de vous adresser les observations suivantes:

 

    - cette décision aurait pour effet de remettre pratiquement à son point de départ, pour le Pôle de Santé Publique de Marseille tout nouvellement installé et de ce fait pas complétement opérationnel, le travail et l'expérience accumulés par Mme Lastéra depuis trois ans, et donc de reporter de plusieurs années la conclusion de cette affaire, dont les associations comme la nôtre en attendent des indications précieuses pour la conception et la gestion des incinérateurs en général.

 

    - notre association, avec ses moyens limités, comme les nombreuses autres parties civiles et témoins, ne pourra sans doute pas se rendre à Marseille pour les besoins de l'instruction et du procès. Nous y voyons là une atteinte au droit à l'accès pour tous à une justice de proximité.

 

    - cette décision risque de susciter chez les citoyens, atteints directement ou non, des doutes, certainement injustifiés, sur les véritables mobiles de cette décision, qui peuvent altérer la confiance qu'ls ont dans la justice de leur pays.

 

Pour ces raisons nous souhaitons vivement que ce projet de dessaisissement soit abandonné.

 

 

pour le président Alain Machet,  le secrétaire, René Pinck.